Le secteur automobile, un marché en pleine mutation

Le secteur automobile, un marché en pleine mutation

Fin 2016, les résultats financiers des constructeurs automobile et des équipementiers montraient un secteur en bonne santé. Grâce avant tout au dynamisme du marché mondial de l’automobile, les constructeurs et équipementiers ont envie de se lancer de nouveaux défis afin d’accroître leurs performances notamment en investissant au maximum dans la recherche et développement.

Le secteur est à la pointe de la technologie et de l’innovation

L’industrie automobile est pionnière en matière d’innovation et sait rester à la pointe de la technologie avec notamment le lancement des voitures qui sont connectées. Ces voitures ont pour but de faciliter la vie des conducteurs et de rendre les déplacements beaucoup plus agréables et sécurisé. Celle-ci permet aujourd’hui de profiter des applications de son smartphone directement depuis le véhicule et tout cela sans le moindre risques car la voiture connectée est équipée de commandes gestuelles qui permettent de rester attentif à la route et ce sans perte d’attention. En plus, le Parlement Européen a décidé en avril 2015 que toutes les voitures immatriculées à partir d’avril 2018 devront être équipées de ce dispositif d’urgence nommé “eCall”. Ce dispositif révolutionnaire a pour but en cas d’accident et donc du déclenchement de l’airbag d’appeler directement un numéro d’urgence européen le 112 quel que soit la langue parlée ou le pays (d’Europe) dans lequel le conducteur victime de l’accident se trouve.

Cette connectivité dernière génération permet ainsi aux usagers d’avoir accès directement aux informations en temps réel en les renseignant sur des places de parking qui sont libres. Le véhicule les informera sur la position de la station-service la plus proche au moment même où le véhicule détectera que le niveau de carburant est trop faible ou même les prévenirs en cas d’embouteillages ou d’accidents. Notamment grâce à des boîtiers conçus par Norauto nommé “Xee” qui sera directement informé lorsque sa voiture devra passer en révision ou encore quand une anomalie est identifiable. De surcroît, beaucoup de conseils pratiques seront donnés à l’usager afin qu’il sache mieux utiliser son véhicule et soit en capacité de dialoguer avec les équipes qui seront connectées dans le but de régler des soucies légers qui n’entraînent pas l’individu à amener son véhicule au garage.

Suite aux nombreux scandales qui ont touchés le secteur de l’automobile, les clients et les constructeurs souhaitent maintenant des véhicules beaucoup moins polluants, ainsi le diesel commence petit à petit à se faire oublier. Les consommateurs et les constructeurs souhaite aujourd’hui se tourner vers des solutions alternatives. Par ailleurs, en 2017, le nombre de voitures essences vendues a dépassé le nombre de voitures diesel, les ventes de voitures électriques ont également progressées de 24%. Selon l’association nationale pour le développement de la mobilité électrique, les ventes additionnées de voitures électriques et de véhicules hybrides rechargeable ont atteint le nombre de 117.000 immatriculations.

Laisser un commentaire