Le Sénégal en hiver, et pourquoi pas ?

Le Sénégal en hiver, et pourquoi pas ?

Nombreuses sont les destinations ultras touristiques qui attirent les nombreux vacanciers chaque période de congé. Les états unis, l’angleterre, la thailande, l’australie… En Hiver, au moment des congés de fêtes, ne voulez pas rester dans votre ville enneigée, où les flocons se sont transformés, sous l’assaut ravageurs des pieds des citoyens et des roues en caoutchoug, en boue marron et sale, qui trempe et, pardonnez moi l’expression, dégueulasse tout votre intérieur soigné. Etes vous comme, moi ? détestez vous les décorations de Noël, les guirlandes qui scintillent en vous abîmant les yeux, ces rennes venu de nulle part qui ne font appel qu’au suicide ? Voulez vous dormir au calme, au chaud, et pouvoir sortir dans la rue sans entendre le son de cloches immondes, ou d’un carrillon de l’enfer ? Vous n’aimez pas les chocolats chauds, les pleds douillets, les écharpes asphyxiantes, bref, vous détestez l’hiver français ? Partez au sénégal.

La ville de Dakar regorge de merveilles. Vous pouvez parti en club med dakkar, et ne pas quitter votre hotel, pour profiter de pauvres animations dont le contenu est vide de sens, avec des animateurs vide et incompétendt, et des sorties organisés juste pour satisfaire le fantasme d’européens bourrés de clichés. Mais vous l’avez compris, je vous le déconseille.

La ville de Dakkar possède donc de nombreux bâtiments cachés parmi le fouilli de ruines et de constructions. Aventurez vous dans la ville pour arriver jusqu’au palais du président Sall, seul bâtiment émergent au pieds de grands immeubles d’habitations. Admirez les ornements en or, les architecture à la fois rustiques et modernes, et mes jardins fleuris et parfaitement entretenus. Ce palais vous donnera une belle idée de la fracture sociale du pays, et plus particulièrement de la ville.

Ensuite, rendez vous dans le centre ville et ses rues tortueuses pour accéder aux différents marchés présents dans la ville. Une rue que vous ne trouverez dans aucun guide touristique vaut pourtant le détour, c’est la rue du marché des pneus. S’en dégage une atmosphère particulière, unique. Sous le soleil écrasant, sous la terrible chaleur qui tape le dos, la tête et les nerfs, cette rue dégage tout de même une impression de sombre, de manque de clarté.

Ensuite, laissez vous transporter jusqu’à la plage, où vers 18 heures, si vous évitez les zones touristiques, vous pourrez assister au retour des pêcheurs sénégalais. Il sse lêvent tôt le matin, et montent dans des barques de fortunes, équipés de leur mains, d’un filet de pêche et d’un couteau, pour aller récupérer les dorades, les bars et les multitudes de poissons qui peuplent l’océan atlantique.

S’installe sur la plage un marché de fortune. Des tables sont dressées à l’aide de simples planches de bois posés sur des poteaux dans le sable, et le poisson on ne peut plus frais est alors vidé, découpé, vendu aux différents acheteurs voulant se nourrir. Ce spectacle en vaut le détour, mais ne dérangez pas les locaux avec votre appétence et votre grossièreté de touriste. Ils sont là pour travailler et se nourrir, et ne laissent pas le temps aux divers dérangement de la part d’un européen le toisant du haut de sa richesse. Les locaux ne sont pas agressifs, ils ont juste autre chose à faire.

Ensuite, continuez votre visite jusqu’à l’ille de gorée. Ce joyaux de l’histoire ets certe un nid à touristes, mais il en vaut le détour. Pour l’histoire, cette ile était il y a quelques siècles le point de distribution d’esclave dans le commerce triangulaire. Les esclavagistes venaient chercher des hommes et des femmes dnas l’île. Vous y apprendrez de nombreuses choses en visitant les cachots où étaient enfermés les esclaves. On y apprends notamment que les plus grands “chasseurs de nègres” étaient eux même noirs, ce qui porte un nouveau regard sur la nature de l’homme. L’ile de gorée, hormis son ancienne prison esclavagiste regorge de coins de paradis. Des plages de sables blancs aux collines offrant une vue imprenable sur l’océan, vous allez tomber sous le charme.

Enfin, vous pourrez terminer votre séjour en louant une voiture, et en faisant appel à un guide; Le guide attitré vous transporteras alors dans des contrées inconnus et difficiles d’accès. La conduite étant assez aléatoire au sénégal, un homme rompu à ce genre d’exercices peut vous être aussi très utile.

Voilà, vous savez maintenant tout sur le dakkar pour planifier votre voyage !

Laisser un commentaire